Comment faire opposition à l’étranger ?

Il peut arriver, lorsqu’on est en voyage dans un autre pays, de perdre ou de se faire voler sa carte bancaire. Il faut alors impérativement et rapidement faire opposition à sa carte bancaire afin de bloquer tout paiement frauduleux éventuel.

Faire opposition auprès du service interbancaire dédié

En cas de perte ou de vol de sa carte bancaire, il faut faire opposition immédiatement. Commencez par appeler le service interbancaire dédié aux demandes d’opposition. Depuis l’étranger, composez le numéro dédié du pays concerné. Vous pouvez faire opposition auprès du service interbancaire 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Le service est payant. Vous pouvez aussi contacter le service dédié aux oppositions depuis l’étranger de votre banque. Le numéro de téléphone est disponible sur vos moyens de paiement (pensez à les enregistrer dans votre smartphone, par exemple), votre application et le site de votre banque. Une fois votre opposition faite par téléphone, vous disposerez d’un numéro d’enregistrement de votre opposition. Conservez-le car la demande d’opposition ainsi enregistrée permet de bloquer tous les paiements à venir sur votre carte bancaire. Certaines banques permettent, depuis l’espace client en ligne, de désactiver et réactiver sa carte bancaire. Il suffit donc de la désactiver si on la perd (ou si on se la fait voler) afin de bloquer les paiements à venir. Puis de la réactiver si on la retrouve, et les paiements sont à nouveau possibles depuis cette carte.

Confirmer son opposition

Il faut ensuite, pour faire opposition, confirmer celle-ci par écrit. Vous pouvez faire cette confirmation écrite en ligne avec la plupart des banques. Sinon, vous devrez envoyer un courrier recommandé avec avis de réception. Il vous faudra renseigner le numéro de votre carte bancaire. Dans le cas où votre carte bancaire a été volée, il faudra porter plainte auprès de la police du pays dans lequel vous vous trouvez. Si vous devez faire opposition à votre carte depuis l’étranger, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’ambassade ou du consulat de France dans le pays dans lequel vous vous trouvez. Si aucune ambassade ou consulat de France n’est présent dans le pays, vous pouvez vous rapprocher de ceux d’un autre pays membre de l’Union européenne. L’ambassade ou le consulat pourront vous aider dans vos démarches.

Conséquences de l’opposition bancaire

Faire opposition à une carte bancaire bloque tous les paiements et retraits qui seraient effectués après l’opposition. Ni un tiers (le voleur de la carte, par exemple) ni vous ne pourrez donc plus l’utiliser. L’opposition est irréversible. Il vous faudra ensuite demander une nouvelle carte bancaire à votre banque. La nouvelle carte peut être payante. Mais il est toujours possible de négocier avec son conseiller bancaire et de demander une nouvelle carte gratuite. Faire opposition est indispensable pour se faire rembourser par la banque si des paiements ont été effectués frauduleusement avec la carte entre sa perte ou son vol et l’opposition. Le remboursement ne sera pas possible dans le cas où c’est à cause d’une négligence ou d’une faute de votre part que la carte a été perdue ou volée. C’est à la banque de prouver cette négligence ou cette faute. Une demande d’opposition tardive peut constituer une négligence et la banque pourra refuser de vous rembourser les sommes frauduleusement dépensées. S’il n’y a eu ni négligence ni fraude, la banque doit vous rembourser les sommes frauduleusement dépensées. Dans le cas où le code de la carte bancaire n’a pas été utilisé, les sommes sont intégralement remboursées, sans frais. Dans le cas où le code de la carte bancaire a été utilisé par le fraudeur, il faudra s’acquitter d’une franchise de 50 €.

Vous aimerez probablement
Comment faire opposition à une carte de fidélité ?
LCL : Comment agir contre la fraude ? 
Les risques d’un enregistrement de sa carte bancaire sur les sites marchands
La Carte Ticket Restaurant CIC : comment ça fonctionne ?

Laisser une Réponse